Bienvenue au Liban !



La traductrice

Il y a des accidents de parcours, dans la vie, et celle de Aaliya Saleh s’ouvre à nous par une coloration capillaire bleue à 72 ans. Femme hors norme, attachante, loin des clichés mièvres, elle déroule sa vie et celle de sa société, de son pays et plus particulièrement de Beyrouth. A côté, il y ses vies de papier, son rituel de traduction de textes littéraires qui l’accompagnent et qui sont tout un symbole de son aménagement du réel.

Subtil et délicat.

Lauréat du Prix Femina étranger 2016

Les Vies de papier, Rabih Alameddine, éditions 10/18, 8.10€


Enfance à Beyrouth en temps de guerre

A Beyrouth en 1984, un soir de bombardement, deux jeunes enfants attendent fébrilement le retour de leurs parents.

Ce récit autobiographique se déroule le temps de cette nuit d’attente, dans l’appartement familial dont l’entrée – pièce la plus sûre de la maison – est devenue le refuge pour plusieurs habitants de l’immeuble.

Zeina Abirached nous raconte un souvenir d’enfance, et dresse le portrait et l’histoire de ses voisins de l’immeuble, tout en décrivant subtilement les angoisses de la vie quotidienne pendant cette période de conflit.

Avec des dessins en noir et blanc minimalistes et très graphiques, l’auteure utilise également la surface de la page pour servir une réflexion sur les espaces de la ville et des habitations en temps de guerre.

On notera qu’au climax de cette soirée d’attente, Anhala, une vielle voisine, prépare tout de même un sfouf, un gâteau populaire libanais, dont vous pourrez trouver la recette dans le livre Manger libanais, superbement illustré par notre auteure !

Mourir, partir, revenir, Le Jeu des hirondelles, Zeina Abirched, éditions Points, 8.90€


Un livre d’histoires qui se dégustent

 Manger libanais n’est pas un livre de recettes, c’est un livre d’histoires qui se dégustent.

Kamal Mouzawak est un conteur, comme lui, il collecte et raconte son pays, comme lui, il rassemble. Venez vous asseoir à cette belle grande tablée polyphonique pour voir s’égrainer au fil des pages les différentes régions, leurs habitants, leurs vies et habitudes culinaires.

Manger libanais, Kamal Mouzawak, illustrations Zeina Abirached, éditions Marabout, 29€


 

Rendez-vous

samedi pour une rencontre-dégustation avec Kamal Mouzawak

 

 

Belles lectures et bon appétit !

L’équipe de la librairie, Lisa, Hélène, Anne, Dorian, Julien, Michel.

Be first to comment