Pas si simple…

Tout d’abord, les Chroniques du Darfour de Jérôme Tubiana sont un voyage. Un voyage sur les traces d’une relation. L’auteur est parti au Tchad et au Soudan pour renouer avec les terres et les peuples que ses parents avaient étudiés là-bas dans les années cinquante et soixante. Voyage dans l’espace, le temps, la mémoire, les limites et régularités des savoirs. Au cours de ces pérégrinations de plusieurs années on a pu constater, d’une rencontre à l’autre, que certaine choses avaient duré, que d’autres avaient disparu et que de nouvelles étaient advenues. Normal dira-t-on. Encore fallait-il en faire le recensement qui permet l’intelligence des événements.

Autosave-File vom d-lab2/3 der AgfaPhoto GmbH

Car, depuis 2003, c’est la guerre qui constitue le facteur principal de la vie des habitants du Darfour. Comme toutes les grandes formes culturelles, elle mêle personnes, données physiques et historiques, institutions. La guerre est complexe et protéiforme. Les jugements portés sur elle sont donc généralement simplistes. A moins que l’on se mette à l’écoute des acteurs, avec le respect et l’intelligence critique qui conviennent, avec aussi des connaissances solides et éprouvées. C’est ce qu’a fait Jérôme Tubiana, sans exclusive ni parti-pris. La guerre n’en est pas plus jolie. Au contraire. Mais le regard que le livre permet de porter sur elle est plus clair, plus lucide et gouverne une parole plus mesurée. Les hommes disent ici leurs bonnes et leurs mauvaises raisons, leurs passions, leurs espoirs et leur mauvaise foi. Ils disent aussi qu’une part de leur sort n’est pas de leur fait. Qu’il est hérité ou imposé de diverses manières et qu’il faudra prendre cela en compte. Ils disent enfin qu’il y a des alternatives à la guerre. De nombreuses photographies illustrent le texte. Elles donnent avec justesse une tonalité, des couleurs et le supplément d’information que véhiculent les images.

76.4DSC_0032_-_copie_1.JPG

A l’heure où le Sud-Soudan se donne les moyens de l’indépendance (qui implique d’être sorti de la guerre et d’avoir établi un régime de relations équilibré avec le Nord), ce livre donne des clés pour comprendre mieux les défis auxquels est confronté le plus grand pays d’Afrique et l’importance que les réponses apportées revêtent pour l’ensemble du continent. Que des voyages aient permis cette belle performance ne pouvait que nous séduire.

Jérôme Tubiana a été consultant pour la médiation de l’ONU et de l’Union Africaine au Darfour. Chroniques du Darfour est édité en partenariat avec Amnesty International.

Couvchroniques_du_Darfour.jpg

Chroniques du Darfour
Jérôme Tubiana
Editions Glénat, 2010

Disponible dans les librairies Voyageurs du Monde et sur ce site.

Be first to comment