Tony Wheeler, le fondateur de Lonely PLanet en interview à la librairie

Il est des moments où, malgré l’âge, le statut ou l’étiquette, tout homme redevient un enfant avec les yeux qui brillent devant son héros. Alors quand ce héros vient en plus dans votre librairie pour une interview, et vous dit qu’il la trouve superbe, vous souriez.

Voici l’interview dans LeFigaro.tv :

 

Plus jeune je voulais être compagnon d'armes d'Hemingway, navigateur sur le Snark aux côtés de London et explorer la jungle birmane avec Kessel.

Be first to comment