FESTIVAL AMERICA DU 9 AU 11 SEPTEMBRE 2016

Retour du festival les bras chargés de livres et la tête pleine de bons conseils de lectures !

La ville de Vincennes accueille tous les deux ans l’excellent Festival America qui fait la part belle aux littératures nord-américaines. A cette occasion, plus de 50 auteurs américains traversent l’Atlantique pour venir à la rencontre de leurs lecteurs français.

Le temps d’un week-end de trois jours, les auteurs se succèdent autour de tables rondes thématiques et abordent les sujets qui font leurs romans. Trois jours hors du temps, à bondir d’une rencontre à une exposition, tout en passant par le salon du livre pour flâner et discuter avec les auteurs en dédicaces.

Petit aperçu des moments forts et des coups de cœur du festival :

Cette année, rien de moins que le grand James Ellroy en invité d’honneur.

Chemises à fleurs, folie furieuse et contagieuse, et programme présidentiel pour devenir le 1er président de la VIe république : les fans du « Dog » ont été servis !

James Ellroy, ravi de rencontrer les lecteurs français « deux fois plus nombreux que les lecteurs américains », était au cœur de nombreuses rencontres sur son œuvre et sa ville de naissance et de prédilection : Los Angeles. Un régal.


Nous avons pris autant de plaisir à écouter Meg Wolitzer qu’à lire son livre Les Intéressants, gros coup de cœur de la librairie, lors des rencontres sur La Fabrique des personnages ou encore sur L’American Way of Life. Retrouvez la chronique du livre dans l’article L’eau, de l’eau et encore de l’eau

meg-wolitzer


Table ronde passionnante sur la notion de Héros dans les œuvres de Kevin Powers (Yellow Birds, Stock), Eddie Joyce (Les Petites consolations, Rivages) et James McBride (L’oiseau du bon dieu, Gallmeister)

kevin-powers


Très belle découverte de David Joy, venu parler du roman noir et de son premier roman Là où les lumières se perdent, aux éditions Sonatine.

Plongée dans l’Amérique sombre et rebelle, aux côtés de Jacob, jeune homme de 18 ans happé malgré lui dans une spirale de violence incontrôlable et destructrice.

david-joy


L’exposition principale offrait un aperçu du livre d’Alexandre Thiltges et Jean-Luc Bertini qui ont parcouru 40 000 kilomètres à la rencontre des grands auteurs de l’Ouest américain.

Retrouvez leurs magnifiques photos et les entretiens dans le livre Amérique, des écrivains en liberté paru aux éditions Albin Michel.

alexandre-thiltges-et-jean-luc-bertini


Sam Lipsyte nous a fait beaucoup rire et convaincu de lire Demande et tu recevras, paru chez Monsieur Toussaint Louverture. L’histoire d’un quarantenaire bedonnant à qui rien ne réussit vraiment, symptôme d’un idéal révolu et d’une société américaine qui excelle dans la désillusion.

sam-lipsyte


Derf Backderf, premier auteur de romans graphiques invité au festival, a régalé ses lecteurs de son humour noir lors des conférences Vies Dissolues et Un zeste d’humour et de ses dessins lors des séances de dédicaces au salon du livre. Coup de cœur pour Mon ami Dahmer qui relate son adolescence dans le même lycée que le tueur en série Jeffrey Dahmer et pour Trashed qui revient sur son année en tant qu’éboueur ; critique acerbe de la société capitaliste et consumériste.

derf-backderf


Le solaire Pete Fromm était aussi de la partie, auteur d’Indian Creek et plus récemment du Nom des étoiles aux éditions Gallmeister que nous aimons défendre à la librairie. Récits de ses expériences en tant que ranger dans les Rocheuses, il est venu nous parler de la place de son environnement dans son œuvre et de ce que représente cette nature sauvage américaine pour lui.

nom-des-etoiles-aux-editions-gallmeister


colum-mccannBeau moment d’émotion et de réflexion lors de la conférence 11 septembre, 15 ans déjà, le dimanche 11 septembre 2016 en compagnie du grand Colum McCann, Eddie Joyce, Molly Prentiss et Ben Lerner.


Jane Smiley nous a terriblement donné envie de dévorer son livre Nos premiers jours (éditions Rivages), premier tome d’une trilogie qui se déroulera sur cent ans autour d’une famille de fermiers qui connaîtront les bouleversements américains du siècle dernier. Une fresque familiale ambitieuse pour mieux raconter l’histoire des Etats-Unis.

jane-smiley



Retrouvez les coups de cœur du festival à la Librairie Voyageurs du Monde

Kelly

 

 

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

2 Comments

  • Répondre octobre 2, 2016

    Léa Touch Book

    Je me suis moi aussi régalée à ce Festival ^^
    C’est un super compte rendu 🙂

    • Répondre octobre 5, 2016

      admin

      Merci beaucoup Léa ! Vivement le prochain 🙂
      Kelly

Leave a Reply