On ne solde pas la littérature, elle permet l’évasion.

L’Amérique évanouie

L’Amérique évanouie

Fatigué d’une vie sans horizon, Bob Dubois quitte son New Hampshire natal avec femme et enfants, direction la Floride et sa chaleur, le sud et ses promesses. Un nouveau départ, porté par les espoirs d’un avenir éclairci et d’une vie qui compte.

A plusieurs milliers de kilomètres, quelque part en Haïti, une jeune femme embarque sur un bateau de fortune avec son bébé et son neveu adolescent, en quête d’une vie meilleure en Amérique, terre de rêves et d’abondance, fuyant la misère et la violence d’un pays frappé par la malédiction.

Ces deux destins, poussés et hantés par le rêve américain, vont entrer en collision et se bouleverser l’un l’autre de manière irrémédiable.

Publié pour la première fois en France en 1987 et nouvellement réédité par Actes Sud en 2016, Russel Banks signe un très grand roman, dans la tradition du road novel américain, sur un pays en proie aux désillusions, au racisme, aux inégalités grandissantes et à la perte d’un idéal fantasmé.

Continents à la dérive, Russel Banks, éditions Actes Sud, 23€


 

Les bottes suédoisesLes bottes suédoises

Voici la suite tant attendue des chaussures italiennes, magnifique roman qui nous avait plongé dans la vie de Frednik Welin, ancien chirurgien d’une soixantaine d’année vivant reclus sur une île de la Baltique, qui se retrouvait rattrapé par son passé.

Le point de départ de cette nouvelle histoire est l’incendie de sa maison, symbole de toute une vie qui part en fumée…

Pour son ultime roman, Le maître de la littérature suédoise nous entraîne dans les méandres des pensées d’un homme traversé par les doutes, hanté par le temps qui passe, l’attachement à la famille, à la terre et à la nature… Et la possibilité d’une reconstruction (matérielle ou plus personnelle) à 70 ans alors qu’on semble avoir tout perdu.

Un livre profondément humain.

Les bottes suédoises, Henning Mankell, éditions du Seuil, 21€


 

Pérou d’hier et d’aujourd’huiPérou d’hier et d’aujourd’hui

Il vous suffit de tourner les pages de ces nouvelles pour y voir toutes les facettes du Pérou. Modernité et passé sont explorés à souhait, traditions, mythes, développement du tourisme, vieille pierre d’altitude, forêt inextricable, les changements de société … Bref Julie Baudin n’a pas fait semblant de vivre quelques années sur place et cela se sent. Un vrai plaisir de lecture et dans la tradition d’un recueil de nouvelle un crescendo jusqu’à la dernière !

Le condor et la momie, nouvelles du Pérou, Julie Baudin, éditions Transboréal, 9.90€

 

Bonnes nouvelles lectures 2017 !

L’ équipe de la librairie, Kelly, Hélène, Lisa, Dorian et Michel.

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Be first to comment